Mousseux, d’où viennent les bulles ?

À y regarder de plus près, il n’y a pas de bulles dans une bouteille de champagne fermée ni… une bouteille ouverte. Alors pourquoi ce phénomène apparaît-il dans le verre ?

En réalité, les parois du verre sont conçues pour ne pas être parfaitement lisses. De minuscules aspérités et la présence d’impuretés (poussières, fibres de cellulose provenant d’un essuie) créent de petites poches d’air et aspirent le gaz carbonique échappé de la bouteille. Subissant la poussée d’Archimède, les bulles montent à la surface les unes à la suite des autres formant des filaments de bulles qu’on nomme « cheminée ».

Petite expérience, nettoyez votre verre avec de l’eau distillée avant d’y verser le champagne. Aucune bulle n’y apparaîtra.