Salle: les bons spéciaux

Le serveur prend commande auprès des clients et établit un bon [¹]. Il existe des bons dits « spéciaux » valables dans certaines circonstances.

  1. bon bis: permet de doubler une table lorsque la note de celle-ci n’est pas encore payée. Il sert également à séparer l’addition au désir des clients. Par exemple, la table 2 de 4 couples donnera trois bons: T2, T2bis, T2ter, T24
  2. bon ter: permet de tripler une table lorsque les notes des tables précédentes ne sont pas encore encaissées.
  3. bon à vue: le serveur présente certains mets aux clients (homard, fruits de mer, pièce de viande). Ce bon est détruit dès la restitution du mets en cuisine.
  4. bon retour: accompagne tout article non vendu, refusé ou changé.
  5. bon annulation: en cas d’interruption d’un repas ou soit l’annulation d’une commande.
  6. bon suite: ajoute un complément à la commande (dessert, café) ou un nouvel invité.
  7. bon duplicata: remplace tout bon égaré;

[¹] cf. « Les annonces en cuisine »