Aiguiser ses couteaux

Pour aiguiser un couteau il faut toujours aller vers le tranchant, comme pour couper une fine tranche de la pierre à aiguiser.

  • La position de la pierre par rapport à la lame dépend de votre goût.
  • Pour plus de facilité, fixer la pierre sur une table ou un établi, à l’aide d’un serre joint, ou simplement posée sur un papier essuie-tout mouillé (pour ne pas qu’elle glisse).
  • Donner le bon angle (15 à 20°) puis avec tout le corps, pousser pointe en avant, en « coupant » une tranche de pierre.
  • Quelques passes dans un sens, puis à peut près le même nombre dans l’autre, pour un travail symétrique.
  • Vous pouvez aussi tenir la pierre dans une main, le couteau dans l’autre, et de même « couper » une fine tranche de pierre : dans ce cas le couteau glissera plutôt du manche vers la pointe.

Si le couteau est particulièrement difficile à aiguiser, vous pouvez aussi faire des cercles mais dans ce cas, il faut appuyer le couteau contre la pierre lorsque vous rentrez dans la pierre, et cesser d’appuyer lorsque vous fuyez le tranchant.

Au niveau de la terminologie des mots « aiguiser » et « affûter ». Le premier terme est utilisé pour l’opération de reprendre le fil d’une lame (pierre, fusil) et le second pour rendre tranchant une lame (meule) qui n’a jamais été aiguisée.

Plus d’info: Laguiole

Publicités
Cet article, publié dans Divers, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.